Rechercher

Menu simple de confinement!

Peut-être que comme moi vous cuisinez davantage en ce moment... ça détend et prendre plaisir à manger quelque chose de bon. En faisant du tri, j’ai retrouvé ces photos prises pendant une réunion de travail avec Nathalie et Hiroko.

Chacune avait préparé quelque chose pour le déjeuner, sans se concerter sur le quelque chose et le mélange de ce que nous avions apporté a donné un repas vraiment délicieux! On s’est vraiment régalé ! Alors on partage ce très simple menu avec vous...


Et oui c'est un article à trois mains que j'ai écrit avec Hiroko et Nathalie (et oui à distance!)




Recette du riz au shiitaké et topinambour


Le mariage des goûts d’umami du shiitaké et de sucre naturel de topinambour (selon la saison on peut remplacer par un autre légume sucré) se réalise sur le riz tendrement cuit, légèrement salé… dans du grillé du sésame

Ingrédients

Riz rond

Quelques shiitaké (cru ou séché*) sinon champignons de Paris

Quelques topinambours

Sésame blanc ou noir

Sauce du soja (facultatif, si vous voulez)

Sel

*si shiitake séché, les tremper dans l’eau pendant une nuit

1. Couper le topinambour en petits cubes, les cuire dans l’eau bouillante. Goutez et arrêter quand la texture soit tendre et le gout prend légèrement le gout sucré.

2. Couper les shiitaké (ou champignon de Paris) en fines lamelles

3. Rincer le riz à l’eau, ajouter par-dessus les shiitaké et les cuire avec 1.5 volume d’eau. Vous pouvez ajouter d’une cuillère à soupe de sauce de soja dans l’eau de cuisson au début. Ici pour l’eau de cuisson, vous pouvez utiliser l’eau utilisé pour cuire les topinambours ou celle dans laquelle les shiitaké séchés ont été trempés la nuit. Cela donnera du gout umami au riz.

4. Pendant ce temps, vous pouvez faire griller les sésames dans une poêle à sec, pour donner relever du gout.

5. Quand le riz soit bien tendre, mélanger les topinambours cuits, parsemer les sésames, ajuster le gout avec du sel ou sauce de soja.





Recette pour les haricots


-200g de haricots secs blancs

-200g de haricots secs rouges

-200g de tomates concassées (en boîte ou fraîches)

-2 grosses pincées de sel

-2 grosses pincées de thym séché (ou du thym frais si vous avez)

-3 cuillères à café de sucre


1. La veille faites tremper les haricots dans de l'eau froide.


2. Le jour même, faites préchauffer votre four à 180° pendant 20 minutes


3. Rincez les haricots en versez les dans une cocotte en fonte (ou une casserole dans ce cas, vous ferez cuire à feu doux et veillerez à bien surveiller et bien mélanger régulièrement avec une cuillère en bois afin que les haricots n'accrochent le fond)


2. Ajoutez dans la cocotte les tomates, le sel, le thym et le sucre


3. Ajoutez de l'eau pour couvrir l'ensemble, mais pas plus.


3. Fermer la cocotte et mettre à cuire au four pendant une heure.



Nathalie avait apporté de la cardamine de son jardin, une salade sauvage au goût très prononcé que l'on peut mélanger avec de la mâche et très facile à trouver, même en ville ! Et si vous n'avez pas de cardamine, le cresson fait aussi très bien l'affaire!


Et voilà!


Des questions? Des réactions? Des suggestions?

Ecrivez-nous! walkin_paris@gmx.fr

0 vue
Nom
Courriel
Pour avoir la pêche et la banane toutes les semaines ...
  • Facebook
  • Instagram

Les Avis